Sauvegarde sur CD

ou ce qu’il est bon de savoir pour stocker sur CD.

Vous mettez peut-être vos données (photos, documents et surtout musique…) sur plusieurs média (CD, disques durs, etc.). Vos données sont plus ou moins importantes en fonction du contenu et tandis que certaines peuvent être perdus sans soucis, d’autres doivent perdurer plus longtemps. Pourriez-vous revoir vos photos, écouter votre musique stockés sur ce support dans 1 an, 5 ans ou même 10 ?

Je vous propose donc un tour d’horizon de la sauvegarde sur CD et les choses à connaître à ce propos.

Un peu d’histoire

Retour en 1979 où Philips et Sony Corp. décident de faire un grand pas en avant dans le stockage amovible : le Disque Compact ou Compact Disc. Avant le stockage amovible (je ne parle pas de disque dur qui n’était pas vraiment amovible) était confié à des bandes magnétiques ou des disquettes. Il faut attendre fin 1982 pour s’en procurer : c’était uniquement de l’audio car la seule norme pour cet objet était le Red Book (c’est-à-dire le standard “CD audio”). Le stockage de données via le CD est défini en 1985 dans le Yellow Book[en] (que l’on nomme standard “CD-ROM”). Mais le particulier ne pouvait pas encore lui-même graver ses CDs. Il restait alors la disquette pour l’échange de données (1,44 Mo, waouhh!!).
En 1988 arrive l’Orange Book qui définit le “CD-R” (ou Write-Once, une seule écriture, le plus commun actuellement) puis en 1997 le CD-RW (ReWritable ou “réinscriptible” ou encore “effaçable”). Et c’est là que là que l’on peut enfin écrire (ou “graver”) ses propres CDs et mettre tout ce qu’on veut dessus, et échanger, et sauvegarder, et copier…

Et pour continuer, tant qu’à faire, viendra le DVD en 1995 (soit presque 7 CDs en termes de capacité de stockage), et finalement le Blu-ray en 2006 (l’équivalent de 39 CDs ou 5 à 6 DVDs).

Comment c’est foutu ?

Assez simplement dans son principe. Il y a d’un côté une surface qui contient un sillon (comme les vinyles) constitué de creux ou pas et qui symbolise les 0 et les 1 des données stockées.
De l’autre côté, une surface réfléchissante permet à un laser parcourant le sillon d’être reflété. Ce qui fait que le support qui contient les données est directement accessible, sans protection.

Du coup, pour éviter d’altérer cette surface, il est souvent conseillé de manipuler le CD en le tenant par les bords, ou bien en le tenant par le centre (parties non écrites).

De même pour “nettoyer” un CD, il est conseillé de le faire avec un chiffon non pelucheux, doux et sec, en allant de l’intérieur vers l’extérieur. Pas de produit qui pourrait endommager l’une ou autre surface du CD.

En revanche, si une rayure courre le long du sillon, il y a fort à parier que les données si trouvant soient perdues.

30 minutes à 180° et c’est bon

La question que l’on peut se poser est : comment garantir que les données confiées à un CD soient sûres, copier à l’identique, et surtout que faut-il faire pour que cette sauvegarde dure dans le temps.

Généralement, les constructeurs de graveurs, les vendeurs de CDs, les spécialistes de sauvegarde vous conseillent de graver vos données à la plus petite vitesse, toujours en manipulant par les bords.
Dans le choix du CD, il est conseillé (mais ça parait être évident quand on fait de la sauvegarde) de privilégier des marques, en évitant le bas-de-gamme, en recherchant des arguments visant la qualité.
Ainsi la sauvegarde ne durera que plus longtemps.

Enfin, pour la conservation des CDs, il est conseillé également de les stocker à température ambiante, à l’abris de la lumière (il y a une anecdote marrante à ce propos à lire dans KR Home-Studio), en évitant évidemment une humidité excessive.

Un point particulier à propos des CD-RW : ces derniers utilisent une constitution légèrement différente qui permet l’effacement et la réécriture de données. Néanmoins, il apparaît que le matériau utilisé est plus fragile (écritures limitées en nombre) et est plus sensible à la lumière.
Lorsque la surface d’écriture est toute noire, le CD-RW peut être considéré en fin de vie.

Durée de vie et pérennisation

En suivant ces conseils, il est généralement estimé que les CDs ont une durée de vie de 5 à 10 ans. Et j’estime jusqu’à 20 ou 25 ans pour les CDs achetés dans le commerce (qui bénéficient d’une technique d’écriture plus durable). Par contre pour le CD-RW, je dirais plutôt 5 ans, suivant l’utilisation que l’on en fait.
Moins si vous ne suivez pas ces conseils. A l’issue de cette date, il vaut mieux refaire une copie sur une support neuf et récent (qui normalement, utilise une technologie actuelle et devrait garantir une durée de vue accrue).
Personnellement, je mets la date de gravure sur le CD afin de savoir s’il est temps de refaire une gravure.

Ce qui veut dire qu’ayant commencé à graver des CDs vers 2001, il est plus que temps de les refaire.
De même, les premiers CDs achetés en magasin datent du début des années 80, les miens du début des années 90, il peut être judicieux de les ausculter afin de voir leur état, et d’en faire une copie par sécurité.

Et les autres supports ?

Pour ce qui est des DVDs et autres Blu-ray (et je ne sais pas quoi d’autres qui pourrait sortir dans l’avenir), la technologie est à peu près similaire (plusieurs couches, plus grande densité de données…) et le recul n’est pas suffisant pour savoir si des précautions particulières sont à prendre.
Néanmoins je pense que les conseils précédents peuvent s’appliquer sans problème.
Personnellement, je n’utilise pas ce type de support principalement pour répartir mes données sur plusieurs supports. Imaginons que je perde un support pour une raison quelconque, je ne perds que 700 Mo avec un CD et beaucoup plus avec un Blu-ray plein à craquer.

Que retenir ?

  • manipuler un CD par le bord ou le centre
  • graver à petite vitesse
  • stocker à température ambiante, à l’abri de la lumière et de l’humidité (dans un boîtier)
  • nettoyer (si nécessaire) à sec, du centre vers l’extérieur
  • re-graver le disque tous les dix ans

Ensuite, si vous voulez vraiment détruire vos données, essayez ceci :

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s