Débuter avec l’égaliseur paramétrique

D’après (feu) RecordingReview

Traduction autorisée par Brandon Drury de “Getting Started With Parametric EQ”.

Note : parce que les logiciels ou matériels ne sont pas ou rarement traduits, j’emploierai les termes français avec l’équivalent anglais entre parenthèses pour s’y retrouver.
Par exemple, le sujet est l’égaliseur paramétrique (“parametric equalizer” ou “parametric eq” ou plus court “PEQ”).

Guide du débutant pour commencer avec l’égaliseur paramétrique

Qu’est-ce qu’un égaliseur paramétrique ?

On a tous jouer avec des égaliseurs avant. Tous les auto-radios avant que je sois né avaient un contrôle basse et aigu. Ces égaliseurs sont plutôt simples, de conception, et ne sont pas très utiles pour un ingé-son quand il a besoin d’un égaliseur paramétrique.

Pour faire simple, un égaliseur paramétrique permet de choisir de combien on ajoute (boost) ou retire (cut) (comme un égaliseur graphique que vous avez probablement déjà utilisé), de choisir la fréquence exacte que l’on veut manipuler (ce que vous n’avez peut-être pas fait avant), et de choisir la largeur (“bandwidth”, “width” ou même “Q”) de son action. Quand je dis “largeur”, je veux dire que vous pouvez contrôler si vous augmentez 100 Hz et que vous voulez augmenter 50 Hz et 200 Hz aussi ou si vous voulez augmenter 100 Hz sans toucher à 85 Hz et 130 Hz.

Que peut-faire un égaliseur paramétrique ?

Voici quelques utilisations d’un égaliseur paramétrique :

→ Filtre passe-haut (“high-pass filter”, “hi-pass filter” ou “HPF”) :

un peu comme un hybride, ce filtre coupe tout au-dessous de la fréquence choisie. Si vous mettez 100 Hz, tout ce qui est en-dessous de 100 Hz disparaît. C’est vraiment utile pour les instruments que vous ne voulez pas voir dans le caisson de graves (“subwoofer”). Il y a souvent de l’énergie dans le grave d’une voix (surtout sur les pops qu’on veut pas), d’une guitare acoustique, d’une guitare électrique, de claviers, etc. Des fois cette énergie est voulue, des fois, ça pose un problème quand on doit mettre une grosse caisse et une bonne grosse basse ensemble. Donc, on enlève tout dans une piste. Personnellement, je le fais. Je n’ai pas besoin d’avoir une guitare acoustique dans le caisson de basse.

J’utilise un filtre passe-haut un peu plus haut quand je veux faire une voix-téléphone (et il me semble qu’il y en a sur tous les albums que je fais).

→ Filter passe-bas (“low-pass filter”, “lo-pass filter” ou “LPF”) :

Le filtre passe-bas marche comme le filtre passe-haut mais coupe tout ce qui est au-dessus d’une fréquence donnée. Si on choisit 5 kHz, tout ce qui est au-dessus de 5 kHz disparaît. Et si on sélectionne 100 Hz, tout ce qui est au-dessus de 100 Hz disparaît (ce qui n’est pas très courant).

Je n’utilise pas le filtre passe-haut si souvent, mais il est là s’il y a besoin.

J’utilise aussi le filtre passe-bas pour faire la voix-téléphone (j’enlève tout en-dessous d’1 kHz et au-dessus de 3 kHz… à prendre ou à laisser). Utiliser les deux filtres pour laisser juste des fréquences centrales.

→ Plateau-bas (“low shelf filter”, “lo shelf” ou même “lo”) :

Un plateau est un filtre qui commence à une extrémité et continue jusqu’à une fréquence choisie. Un plateau bas commence avec une fréquence que vous ne pouvez entendre tellement elle est basse et s’arrête lorsque vous lui dîtes. A partir de là, on peut ajouter ou retirer comme vous voulez. C’est un bon choix quand on veux augmenter ou retirer l’énergie globale dans les très-graves d’une grosse caisse, d’une guitare électrique, etc. Des fois, c’est mieux d’augmenter le grave plutôt que quelques fréquences précises (et on le fait en une minute).

Le plateau-bas est pratique quand on veut contenir le grave d’un instrument, mais que l’on ne veut pas tout couper. Si on travaille sur une guitare électrique un peu brouillonne, on peut utiliser un plateau-bas pour couper jusqu’à l’endroit où ce trouve ce côté brouillon.
Note
: on ne devrait pas utiliser d’égaliseurs sur la plupart des guitares. J’ai une règle qui dit que si j’utilise un égaliseur en particulier sur les guitares électriques, je suis foutu.

→ Plateau-haut (“high shelf filter”, “hi shelf” ou “hi”) :

Le plateau-haut marche exactement pareil que le plateau-bas mais commence dans les plus hautes fréquences et continuent en descendant. Si vous voulez une batterie plus brillante, un plateau-haut est un bon moyen d’augmenter les aigus de cette piste ou de ce bus. Si vos pistes de guitares sonnent trop claires, une réduction à l’aide d’un plateau-haut peut aider.

Parfois, un plateau ne vas pas régler un problème particulier sur une piste. Quand ça fait pas ce qu’il faut, il est temps de passer à un égaliseur paramétrique décrit au-dessus.

Alors comment je sais ce que je dois ajouter / retirer ?

Bien, c’est un peu comme demander comment taper dans un ballon de foot. Et ben, tu cours en gardant la balle des yeux, puis tu places ton pied d’appui… Bon évidemment, c’est un peu inutile parce que je ne suis pas là, à regarder par dessus votre épaule. Cependant, j’ai un truc.

Prenons une piste qui a un problème et disons que la batterie sonne enfermée (elle n’est pas cassée, ça sonne comme si vous tapiez une boîte en carton. C’est assez fréquent chez des gars qui enregistrent des batteries mal réglées dans des endroits pas possibles). Maintenant, l’égaliseur ne va pas complétement résoudre ce problème, mais il peut sûrement le réduire.

Bon, quelles fréquences je dois enlever dans la batterie ?

Pour commencer à trouver simplement une fréquence problématique pour les débutants (mais pas seulement), il faut prendre une égaliseur paramétrique et mettre le gain assez fort. Soyez sûr d’avoir une largeur de bande / bandwidth / Q pas trop large. On veut mettre en évidence une certaine bande de fréquence. Maintenant, pendant que ça joue, faîtes varier la fréquence afin de trouver l’endroit qui pose problème. En d’autres mots, continuer de bouger la fréquence sur la batterie jusqu’à la faire sonner encore plus enfermée.

Maintenant, au lieu d’augmenter, il faut couper. De combien ? Mauvaise question. C’est une mauvaise question parce qu’il y a personne en ligne qui peut deviner ce qu’il faut retirer pour supprimer ce côté enfermé de cette batterie. Si vous avez un problème, ce peut être 1 dB ou ce peut être 20 dB. C’est différent à chaque fois et ça dépend d’un million de facteurs.

Utiliser l’égaliseur quand vous avez besoin d’un égaliseur

L’égaliseur sert pour régler des problèmes d’une piste ou pour améliorer certains éléments. C’est aussi pratique pour adapter certaines pistes afin qu’elles aillent ensemble plutôt qu’elles se battent pour les mêmes fréquences. Un exemple : écoutez une guitare sèche en plein milieu d’un morceau rock avec batterie, basse, guitares électriques et voix. Est-ce que cette guitare sonne bien grosse ? En fait, lors de l’écoute, elle vous apparaît toute petite. Et c’est comme ça que ce doit être si ça fonctionne pour ce morceau. Une grosse guitare ne trouverait pas sa place dans un morceau où il y a déjà du “gros” son.

Retour au sujet, N’UTILISER pas un égaliseur juste parce que vous le pouvez. Un égaliseur ne créé pas le son. On ne peut pas utiliser l’égaliseur d’un ampli Behringer pour le faire sonner comme un vieil ampli Marshall ou Fender. L’égaliseur ne change pas le caractère d’une piste, il amplifie ou réduit certaines fréquences.

Les logiciels actuels donnent beaucoup trop de possibilités d’égaliseurs à mon avis, et il est assez facile de penser qu’il faut utiliser l’égaliseur qui se trouve sur chaque piste. N’utilisez l’égaliseur que si c’est nécessaire.

Un égaliseur paramétrique est une pédale wha, en quelque sort. Une pédale wha a un réglage prédéfini qui amplifie des fréquences. Quand vous baissez la pédale, vous changez la fréquence. Vous ne me croyez pas ? Prenez une piste, ajoutez 10 dB, réduisez suffisamment la largeur de bande et commencez à modifier les fréquences pour parcourir tout le spectre. C’est assez similaire. Je ne dis pas qu’un égaliseur n’est pas efficace. Je fais juste remarquer qu’un égaliseur ne fait pas autant que ça.

Conclusion

L’égaliseur paramétrique est un outil très puissant dans votre attirail et ne doit pas être sur-utilisé. Être capable de repérer une fréquence dans un enregistrement est très utile. C’est peut-être ce qu’un égaliseur graphique ne sera jamais capable de faire. Quand vous mettez un filtre passe-haut, passe-haut ou un plateau, vous avez la possibilité de beaucoup changer beaucoup vos pistes (pour le meilleur et pour le pire) et résoudre (ou créer) toutes sortes de problèmes qu’il aurait été impossible autrement.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s